les engrais

les engrais

Les meilleurs engrais

Nous avons tous envie d’avoir de belles fleurs, de beaux légumes, des récoltes fruits importantes… Nous voulons améliorer les performances intrinsèques  de notre terre, la tentation du dopage n’est pas loin ! Oui c’est un peu du dopage, toutes ces histoires d’engrais et de purins. Alors comment faire pour substituer au dopage un coup de pouce naturel, qui aide nos plantes ?

géraniums vivaces

Il faut avant tout comprendre comment fonctionnent les binômes plante/terre. Qu’est ce qui fait pousser une plante ? La réponse est toujours la même : de l’eau, de la chaleur, de la lumière et quelques composants chimiques. Mais avant de nous intéresser aux éléments chimiques, regardons si nos plantes ont assez de lumière, de chaleur, ou d’eau. En effet, si vous plantez un rosier à l’ombre, même avec tous les engrais du monde, il sera chétif et ne fleurira presque pas. Un bambou dans la sècheresse va dépérir et une protea d’Afrique du sud va mourir de froid. Il faut donc avant tout planter les plantes aux bons endroits, les engrais et amendements ne sont utiles que pour dans les meilleures conditions.

Nous imaginons que notre jardin soit correctement planté et regardons maintenant comment améliorer les choses. La plante se nourrit de 3 éléments principaux qu’elle retrouve dans le sol :

-de l’azote(N) qui contribue essentiellement au développement des parties àeriennes de la plante, le feuillage en gros.

-du phosphore(P) qui sert au développement racinaire de la plante, le phosphore renforce la solidité de la plante, sa resistance.

-du potassium(K) qui est la substance du fleurissement et  du développement des fruits.

Ces 3 éléments principaux sont importants parcequ’ils ne se reconstituent pas très vite naturellement, même dans le cas d’une jachère.

En sus de ces 3 éléments principaux, des éléments secondaires comme le calcium, le magnesium et le souffre sont aussi importants, mais dans des proportions moindres et ces éléments sont en général présents en bonne proportion dans le sol.

Restent les oligo-éléments, ce sont en général des métaux présents en quantités infimes et suffisantes dans le sol. Ce sont : le fer, le manganèse, le cuivre, le zinc, le cobalt, le vanadium, le silicium par exemples.

Parmi tout ça, il faut surtout se méfier de l’azote qui a tendance à lessiver les sols et doit être utilisé avec parcimonie et prudence.

Quoi ? et Quand ?

Les engrais chimiques sont purs. Leur pureté a tendance à déséquilibrer les sols, puisque dénués d’éléments secondaires et d’oligo-éléments. Ils étaient très polluants à produire, mais ces dernières années de gros efforts des industriels ont considérablement réduit ces pollutions.Ils sont dangereux à produire: l'usine AZF de Toulouse  a explosé, en cause le nitrate d'amonium qu'elle produisait....   Bref pas terrible, mais je ne vais pas vous tartiner ici un cours de chimie et plutôt vous proposer des alternatives  meilleures pour votre jardin et ma planète.

La seule solution chimique envisageable est l'engrais osmocote pré-dosé. C'est quoi? de l'engrais chimique pré-dosé en cônes. L'engrais ne se libère que quand la température et l'humidité sont optimum pour l’absorption par la plante. Les intérêts sont énormes: dosage parfait et pas de lessivage des sols puisque l'engrais se libère lentement quand la plante peut l'absorber. Il existe en plus des engrais qui vont se libérer en 3-4 mois, très azotés pour les plantes annuelles, ou par exemple des engrais plus équilibrés qui vont se libérer en 7-8 mois.

Osmocote

C'est la société "SCOTT" qui produit ces engrais osmocotes.

 

Les engrais naturels.

Attention: ce n'est parce que c'est naturel que c'est bon!!!!N'oubliez pas, par exemple, que ce sont les déjections de porcs qui ont pollués les rivières et les nappes phréatiques de Bretagne. Ne vous égarez pas dans le :"c'est naturel, donc c'est bon ! "  Vous seriez dans l'erreur. Les engrais qu'ils soient naturels ou pas sont affaire de dosage. Ne dépassez jamais la dose prescrite !!

Voici 3 produits naturels et indispensables, pas pur du tout et donc chargés comme il faut en éléments secondaires et oligo-éléments :

-          Le sang séché très riche en azote  La bonne dose est de 750 gr pour 10m2 de potager ou de massif. Attention on n’épands les substances azotées que quand les plantes peuvent les assimiler, c’est-à-dire au printemps et à l’automne au moment où le gazon pousse..

-          La poudre d’os. Très riche en phosphore et un peu en azote. Les précautions d’emploi sont moins draconiennes car le phosphore ne lessive pas le sol. Inutile malgré tout d’épandre de la poudre d’os au cœur de l’hiver ou en été. 750gr pour 10 m2 de massif ou de potager sont là aussi la bonne dose.

-          La cendre est très riche en potassium et 10 fois moins en phosphore. En plus il y a du calcium en quantité non négligeable dans la cendre. La cendre de cheminée de feu de bois grossièrement tamisée est parfaite. Attention de l’épandre un jour sans vent et ensuite de passer un coup de croc pour l’incorporer rapidement. Ne délirez pas avec les quantités de cendres,  une poignée à l’automne et au printemps au pied de chaque plante est la bonne dose.

corne et sang

Attention, ne surdosez pas, même si ce sont des produits naturels, le surdosage amoindrit les effets !

Attention les purins sont gavés d’azote qui peuvent s’additionner malencontreusement avec l’azote du sang séché. Laissez au moins une dizaine de jours et une ou deux averses entre un traitement au purin d’orties par exemple et un épandage de sang séché.

Voila vous avez 3 bons produits naturels qui respectent l’environnement, qui se complètent et qui remplissent complètement le spectre des besoins des plantes. En plus c’est pas cher…..

Dernier avertissement: n'achetez pas 50kgs d'engrais si vous n' avez besoin que de 3kgs. Ce sont des produits qui se conservent très mal, ne supportent absolument pas l'humidité et vous retrouvez la saison suivante une espèce de pâte malodorante et inutilisable à la place de vos engrais.........